for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Pyongyang prévient de tensions navales lors des recherches du corps d'un Sud-Coréen

La Corée du Nord a fait savoir qu'elle cherchait la dépouille d'un fonctionnaire sud-coréen tué lors de la semaine écoulée par ses soldats, mais a prévenu que les opérations navales de la Corée du Sud dans cette zone menaçaient d'accentuer les tensions. /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse

SEOUL (Reuters) - La Corée du Nord a fait savoir qu’elle cherchait la dépouille d’un fonctionnaire sud-coréen tué lors de la semaine écoulée par ses soldats, mais a prévenu que les opérations navales de la Corée du Sud dans cette zone menaçaient d’accentuer les tensions, a rapporté dimanche la presse officielle.

Pyongyang étudie des moyens de transmettre à Séoul le cadavre du fonctionnaire sud-coréen si celui-ci venait à être retrouvé, a déclaré l’agence de presse KCNA. L’armée sud-coréenne a accusé les soldats nord-coréens d’avoir incinéré le corps de ce représentant du service des pêches près de la frontière maritime entre le Nord et le Sud.

“Nous appelons le camp du Sud à immédiatement mettre fin à l’intrusion à travers la ligne de démarcation militaire en mer occidentale qui pourrait provoquer une escalade des tensions”, écrit KCNA, qui décrit la mort du fonctionnaire sud-coréen comme un incident “affreux qui n’aurait jamais dû arriver”.

Un porte-parole du ministère sud-coréen de la Défense n’a pas commenté dans l’immédiat les accusations de Pyongyang.

Le numéro un nord-coréen Kim Jong-un a présenté vendredi de rares excuses pour cette fusillade.

Josh Smith; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up