for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Bolivie: La présidente par intérim retire sa candidature pour le scrutin d'octobre

La présidente de la Bolivie par intérim, la conservatrice Jeanine Anez (photo), a annoncé jeudi qu'elle retirait sa candidature pour l'élection présidentielle du 18 octobre, alors que les sondages donnent en tête le candidat du Mouvement pour le socialisme (MAS) de l'ancien dirigeant Evo Morales. /Photo prise le 13 mars 2020/REUTERS/David Mercado

LA PAZ (Reuters) - La présidente de la Bolivie par intérim, la conservatrice Jeanine Anez, a annoncé jeudi qu’elle retirait sa candidature pour l’élection présidentielle du 18 octobre, alors que les sondages donnent en tête le candidat du Mouvement pour le socialisme (MAS) de l’ancien dirigeant Evo Morales.

La candidature d’Anez, qui a fait part de sa décision dans une vidéo, avait suscité la controverse car l’ancienne sénatrice avait dans un premier temps exclu de se présenter et promis promettant de mener le pays vers de nouvelles élections transparentes.

Elle a débuté son intérim en fin d’année dernière après la démission de Morales et de hauts représentants du MAS dans la foulée de manifestations de grande ampleur pour dénoncer les résultats de l’élection présidentielle.

Les enquêtes d’opinion publiées cette semaine placent Luis Arce en tête des intentions de vote, suivi par le centriste Carlos Mesa.

Initialement prévu en mai, le scrutin a été repoussé au 18 octobre à cause de la crise sanitaire provoquée par le coronavirus.

Daniel Ramos et Monica Machicao; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up