for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

USA: Une ex-conseillère de Pence sur le coronavirus dit qu'elle votera Biden

Olivia Troye, ex-conseillère de Pence. Une ancienne collaboratrice de la Maison blanche, qui a contribué à coordonner la réponse de l'administration Trump à l'épidémie de coronavirus, a vivement critiqué le président républicain dans une vidéo diffusée jeudi et déclaré qu'elle voterait pour son rival démocrate Joe Biden en novembre. /Photo prise le 5 mars 2020/REUTERS/Jeff Mason

WASHINGTON (Reuters) - Une ancienne collaboratrice de la Maison blanche, qui a contribué à coordonner la réponse de l’administration Trump à l’épidémie de coronavirus, a vivement critiqué le président républicain dans une vidéo diffusée jeudi et déclaré qu’elle voterait pour son rival démocrate Joe Biden en novembre.

Olivia Troye, une républicaine de toujours, était la principale coordonnatrice du groupe de travail de la Maison blanche sur le coronavirus dirigé par le vice-président Mike Pence.

Dans une vidéo publiée par le groupe Électeurs républicains contre Trump, elle a déclaré que l’administration savait aux alentours de mi-février que le coronavirus provoquerait une crise sanitaire de grande ampleur aux Etats-Unis.

“Mais le président ne voulait pas entendre cela parce que sa principale préoccupation était que nous nous trouvions en année électorale et la manière dont cela allait affecter ce qu’il considère comme son bilan de succès”, a-t-elle dit.

Troye a ajouté avoir été choquée que Trump, qui a minimisé la gravité de l’épidémie durant ses premiers stades, décrive le coronavirus comme un canular en déclarant que tout irait bien. “La vérité est en fait qu’il ne s’intéresse à personne d’autre que lui-même”, a-t-elle déclaré dans la vidéo.

Interrogé par les journalistes, Donald Trump a dit ne pas connaître Olivia Troye et indiqué que celle-ci, pas retenue par la Maison blanche, avait écrit à son départ une “lettre magnifique” saluant le travail de l’administration.

Mike Pence a déclaré devant des journalistes que les propos d’Olivia Troye résonnaient comme ceux d’une employée mécontente qui jouait un jeu politicien lors d’une année électorale.

Jeff Mason; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up