for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

USA: L'Ouest ravagé par des incendies, 500.000 évacuations et 16 morts

(Reuters) - Les feux de forêt qui embrasent depuis le début de la semaine l’Ouest des Etats-Unis ont détruit des milliers de logements, conduit à l’évacuation d’environ un demi-million d’habitants de l’Oregon et tué au moins 16 personnes, ont annoncé vendredi les autorités.

Les feux de forêt qui embrasent depuis le début de la semaine l'Ouest des Etats-Unis ont détruit des milliers de logements, conduit à l'évacuation d'environ un demi-million d'habitants de l'Oregon et tué au moins 16 personnes, ont annoncé vendredi les autorités. /Photo prise le 8 septembre 2020/REUTERS/ZAK STONE

Depuis lundi, 11 personnes sont mortes dans des incendies en Californie, quatre autres ont succombé dans l’Oregon et un garçon d’un an a perdu la vie dans l’Etat de Washington, a précisé la police.

Dans l’Oregon, un huitième de la population a reçu un ordre d’évacuation, la banlieue de Portland étant notamment sous la menace du plus important incendie de l’Etat, a déclaré le service des urgences.

Des milliers d’autres personnes ont été déplacées vers le nord et le sud, dans les Etats voisins de Washington et de Californie.

Dans l’Oregon, l’Etat le plus touché par les feux de forêt, avec plus de 100 incendies déclarés, environ 3.000 pompiers sont à pied d’oeuvre. Les autorités estiment cependant qu’il faudrait doubler ce nombre.

Une enquête criminelle a été ouverte pour au moins un des incendies de l’Oregon, qui a commencé à Ashland près de la frontière avec la Californie, a déclaré le chef de la police d’Ashland, Tighe O’Meara.

Selon les pompiers, le feu est attisé par des vents inhabituellement chauds et secs.

La gouverneure de l’Oregon, Kate Brown, a déclaré qu’environ 365.000 hectares avaient brûlé, contre une moyenne de 202.000 par an au cours de la dernière décennie.

“Ce n’est pas un événement ponctuel”, a-t-elle dit en conférence de presse jeudi. “Nous ressentons les effets aigus du changement climatique”, a-t-elle ajouté.

D’après les spécialistes du climat, le réchauffement climatique contribue à accentuer les températures extrêmes pendant les saisons pluvieuses et sèches dans l’ouest des Etats-Unis, permettant à la végétation de se développer avant un provoquer une sécheresse propice aux incendies.

En Californie, l’Etat le plus peuplé des Etats-Unis, plus de 1,2 million d’hectares ont brûlé depuis le début de l’année, un record. Six des 20 plus importants feux de forêt de cet Etat se produits en 2020.

Carlos Barria et Adrees Latif; avec Andrew Hay, Steve Gorman et Sharon Bernstein; version française Claude Chendjou

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up