for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Incidents à Bamako avant l'ouverture des discussions sur l'avenir du Mali

BAMAKO (Reuters) - Des incidents ont éclaté jeudi à Bamako en marge du premier jour de consultations sur l’avenir politique du Mali, où les militaires ont pris le pouvoir le 18 août dernier.

Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser une centaine de partisans de la coalition du M5-RFP (Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques).

Les incidents, devant le centre de conférence abritant les consultations, ont retardé le début des discussions.

La junte militaire qui a renversé Ibrahim Boubacar Keïta veut que le gouvernement de transition à venir soit dirigé par les militaires, quand le M5-RFP et les dirigeants africains de la région demandent que la tâche soit confiée à des civils.

“Ils essaient de nous confisquer notre révolution”, a déclaré jeudi un haut responsable du M5-RFP, à la pointe de la contestation contre le président déchu ayant précédé le coup d’Etat militaire.

“Nous voulons qu’un civil préside la transition, pas un militaire”, a-t-il ajouté.

Paul Lorgerie et Tiemoko Diallo; version française Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up