for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Le Sénat US espère voter jeudi sur un plan de relance cette semaine

Les républicains majoritaires au Sénat des Etats-Unis vont présenter ce mardi une nouvelle version d'un plan de soutien à l'économie américaine face à la crise du coronavirus et le texte pourrait être voté dès cette semaine, a annoncé leur chef de file, Mitch McConnell (en photo). /Photo prise le 20 juillet 2020/REUTERS/Leah Millis

WASHINGTON (Reuters) - Les républicains majoritaires au Sénat des Etats-Unis qui présentaient mardi une nouvelle version d’un plan de soutien à l’économie américaine face à la crise du coronavirus espèrent le soumettre aux voix dès jeudi.

Le texte, qui porte selon des assistants parlementaires, sur un plan de 300 milliards de dollars, pourrait être l’ultime tentative pour faire adopter un cinquième plan de soutien de l’économe face aux conséquences de la pandémie de COVID-19 d’ici aux élections du 3 novembre.

Mais républicains et démocrates - qui sont majoritaires à la Chambre des représentants et prônent un effort bien plus conséquent - s’opposent depuis des mois sur ce nouveau plan de relance.

“Les républicains du Sénat semblent avoir à coeur un nouveau projet de loi qui ne parvient même pas à s’approcher des problèmes à régler et ne mène nulle part”, ont commenté dans un communiqué commun Nancy Pelosi, président de la Chambre, et Chuck Schumer, chef de la minorité démocrate au Sénat.

Ce texte, a exposé Mitch McConnell, chef de file du groupe républicain à la chambre haute, s’attaquera à “certains des problèmes les plus urgents en matière de santé, d’éducation et d’économie”.

“Il n’intègre pas toutes les idées défendues par notre parti. Je suis certain que les démocrates en conviendront”, a-t-il ajouté, estimant que malgré leurs divergences, les deux partis devraient se mettre d’accord dans l’intérêt supérieur du pays.

Pour les démocrates, le plan McConnell est un plan “squelettique” qui n’est pas à la hauteur d’une épidémie ayant fait près de 190.000 morts aux Etats-Unis et jeté au chômage des millions d’Américains.

La dernière version du plan républicain débloquerait une allocation chômage fédérale de 300 dollars par semaine, moitié moins que les 600 dollars d’allocation que prévoyait un précédent mécanisme de soutien arrivé à expiration fin juillet.

Elle financerait aussi de nouveaux prêts transformables en subventions pour les PME.

Susan Heavey et Doina Chiacu; version française Claude Chendjou et Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up