for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Assad veut approfondir les accords avec la Russie face aux sanctions US

Le président syrien Bachar al Assad (photo) a exprimé lundi sa volonté d'approfondir les accords économiques et commerciaux avec son allié russe afin d'atténuer l'impact des sanctions économiques qui frappent son régime. /Photo d'archives/REUTERS/SANA

AMMAN (Reuters) - Le président syrien Bachar al Assad a exprimé lundi sa volonté d’approfondir les accords économiques et commerciaux avec son allié russe afin d’atténuer l’impact des sanctions économiques qui frappent son régime.

Le dirigeant syrien s’exprimait lors d’entretiens à Damas avec une délégation russe notamment composée du vice-Premier ministre Iouri Borissov et du chef de la diplomatie, Sergueï Lavrov.

Les autorités russes soutiennent diplomatiquement et militairement le régime de Bachar al Assad depuis 2015, un appui qui a permis à Damas d’engranger des succès militaires. Mais la crise économique profonde en Syrie menace désormais le pouvoir d’Assad.

Avant l’envoi de sa délégation à Damas, le pouvoir russe a réaffirmé son soutien à Assad, indiquant qu’il soutiendrait le régime syrien face au renforcement des sanctions américaines qui frappent les entreprises étrangères traitant avec des entités gouvernementales syriennes.

“La Russie a renversé la tendance en faveur d’Assad”, rappelle un diplomate occidental. “Le régime (syrien) étant désormais confronté à ses plus graves défis, Moscou est dans une position meilleure que jamais pour faire pression sur Assad”, ajoute-t-il.

Suleiman Al-Khalidi avec Anton Kolodyazhnyy à Moscou; version française Henri-Pierre André, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up