for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Brexit: Londres envisage des "options de repli"

La Grande-Bretagne s'efforcera de résoudre ses désaccords avec Bruxelles au sujet du protocole d'Irlande du Nord, mais envisage des "options de repli", a déclaré lundi le porte-parole du gouvernement, après la publication d'informations selon lesquelles Londres envisage de remettre en cause le traité de sortie de l'Union. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic

LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne s’efforcera de résoudre ses désaccords avec Bruxelles au sujet du protocole d’Irlande du Nord, mais envisage des “options de repli”, a déclaré lundi le porte-parole du gouvernement, après la publication d’informations selon lesquelles Londres envisage de remettre en cause le traité de sortie de l’Union.

“Nous nous réserverons toujours le droit d’agir dans le meilleur intérêt de l’Irlande du Nord et du marché intérieur du Royaume-Uni. Notre priorité absolue est de préserver les énormes accomplissements du processus de paix et de l’accord de Belfast (ou Accord du Vendredi saint), ainsi que de protéger la place de l’Irlande du Nord dans notre Royaume-Uni”, a-t-il expliqué.

“Nous travaillons d’arrache-pied pour résoudre les problèmes en suspens au sujet du Protocole d’Irlande du Nord par le biais du Comité mixte et nous continuerons à aborder ces discussions en toute bonne foi. En tant que gouvernement responsable, nous envisageons des options de repli au cas où ce ne serait pas possible pour garantir la protection des collectivités d’Irlande du Nord”, a-t-il ajouté.

En l’absence d’accord de libre échange d’ici au 15 octobre, Londres envisage de remplacer les points-clés du traité de sortie de l’UE par une nouvelle législation, ce qui pourrait le compromettre, a rapporté le Financial Times.

Elizabeth Piper, version française Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up