for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Brexit: Johnson prêt à "passer à autre chose" faute d'accord le 15 octobre

Boris Johnson va dire à l'Union européenne que faute d'accord sur le Brexit d'ici au 15 octobre, le Royaume-Uni entérinera un "no deal" et "passera à autre chose". /Photo prise le 15 août 2020/REUTERS/Molly Darlington

LONDRES (Reuters) - Boris Johnson va dire à l’Union européenne que faute d’accord sur le Brexit d’ici au 15 octobre, le Royaume-Uni entérinera un “no deal” et “passera à autre chose”.

Le Premier ministre britannique compte énoncer clairement que son pays “ne peut pas remettre en cause, et ne remettra pas en cause, les fondements de l’indépendance du pays” dans le but d’obtenir un accord commercial.

Il ne sert à rien de penser au-delà du 15 octobre pour un accord, compte déclarer Boris Johnson, alors que les négociations doivent reprendre mardi.

“Si nous ne pouvons pas nous mettre d’accord d’ici là, je ne vois absolument pas d’accord de libre-échange entre nous. Nous devrons l’accepter et passer à autre chose”, ajoutera le Premier ministre britannique, selon un texte fourni à la presse par ses services.

David Frost, qui mène les négociations sur le Brexit pour Londres, a prévenu dimanche que la Grande-Bretagne ne céderait pas face à l’Union européenne et qu’elle ne redoutait pas une sortie de l’UE sans accord.

Le Royaume-Uni a officiellement quitté l’Union européenne le 31 janvier dernier mais reste soumis aux règles communautaires pendant une période de transition fixée au 31 décembre 2020. Aucun accord ne régit pour l’heure les relations entre les deux parties après cette date.

Négociateurs et diplomates ont fait savoir cette semaine que les discussions entre Bruxelles et Londres butaient sur la question des aides publiques.

Le Telegraph a affirmé vendredi que Michel Barnier, le négociateur en chef de l’UE, allait être mis à l’écart afin de faciliter les négociations. L’information a été démentie samedi par le secrétaire d’Etat français chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, sur Twitter.

Paul Sandle; version française Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up