for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Allemagne: Merkel sous pression au sujet de Nord Stream 2 avec Navalny

BERLIN (Reuters) - La Chancelière allemande Angela Merkel a fait face dimanche à une pression croissance pour reconsidérer le projet de gazoduc Nord Stream 2 avec la Russie suite à l’empoisonnement de l’opposant russe Alexeï Navalny.

La Chancelière allemande Angela Merkel (photo) a fait face dimanche à une pression croissance pour reconsidérer le projet de gazoduc Nord Stream 2 avec la Russie suite à l'empoisonnement de l'opposant russe Alexeï Navalny. /Photo prise le 2 septembre 2020/REUTERS/Markus Schreiber

La ministre allemande de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer, a indiqué que la question de répercussions sur le projet de gazoduc, qui doit permettre d’acheminer du gaz de la Russie vers l’Allemagne, dépendrait de l’attitude de Moscou pour faire la lumière sur ce qui est arrivé à Alexeï Navalny.

Pour le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas, si les autorités russes ne parviennent pas à faire la lumière sur l’empoisonnement présumé, les soupçons retomberont sur Moscou.

Alexeï Navalny a été transporté par avion en Allemagne pour y être hospitalisé.

Le gouvernement allemand a dit détenir la preuve que Navalny avait été empoisonné par un produit de la famille du Novitchok, déjà utilisé contre l’ancien espion russe Sergueï Skripal en 2018 en Grande-Bretagne.

Moscou assure n’avoir vu aucune preuve qu’il a été empoisonné.

“J’ai toujours dit que je n’aimais pas le projet Nord Stream 2”, a déclaré Annegret Kramp-Karrenbauer. “Pour moi, il a toujours été clair que les intérêts sécuritaires des États d’Europe de l’est et de l’Ukraine devaient être pris en considération.”

Priée de savoir si l’Allemagne était prête à prendre des mesures de rétorsion vis-à-vis du projet, Annegret Kramp-Karranbauer a déclaré: “Ce qui se passe maintenant dépend du comportement de la partie russe.”

“J’espère que les Russes ne vont pas nous forcer à changer notre position sur Nord Stream 2”, a de son côté déclaré Heiko Maas au magazine Bild am Sonntag.

Cette affaire d’empoisonnement présumé a amené plusieurs responsables conservateurs à demander la suspension du projet, projet colossal et presque achevé.

Angela Merkel, qui soutient le projet, a dit que le chantier Nord Stream 2 devait être dissocié de l’affaire Navalny.

Andreas Rinke, version française Matthieu Protard

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up