for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

L'AIEA inspecte un site iranien longtemps interdit d'accès

VIENNE (Reuters) - Les autorités iraniennes ont permis à des experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) d’inspecter l’un des deux sites considérés comme suspects par cette dernière, après leur en avoir longtemps interdit l’accès, montrent des rapports de l’AIEA que Reuters a pu consulter.

Les experts ont prélevé des échantillons sur le site, précise l’un de ces rapports, afin de rechercher d’éventuelles traces de matériaux radioactifs.

Les inspecteurs de l’AIEA doivent se rendre sur l’autre site “plus tard en septembre 2020, à une date déjà fixée avec l’Iran, afin de prélever des échantillons environnementaux”, ajoute le document.

Les services de renseignement américains et israéliens, tout comme l’AIEA, pensent que l’Iran a cherché à se doter de l’arme atomique mais qu’il a interrompu le programme en 2003 de peur qu’il ne soit découvert. Les deux sites que l’AIEA a été autorisée à inspecter pourraient avoir fait partie de ce programme.

François Murphy, version française Marc Angrand

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up