for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Une fusillade signalée au sud de Beyrouth

BEYROUTH (Reuters) - Une fusillade a éclaté mardi à Khaldeh, ville côtière du Liban à quelques kilomètres au sud de Beyrouth où des affrontements ont fait deux morts la semaine dernière, rapporte l’agence de presse NNA.

Une patrouille militaire a été envoyée dans le secteur pour tenter de calmer la situation, ajoute NNA, sans plus de détails.

Les affrontements de jeudi dernier à Khaldeh entre sunnites et chiites, qui ont causé la mort d’un garçon de 13 ans, ont alimenté les craintes d’une résurgence des violences confessionnelles au Liban, alors que le pays est plongé dans une profonde crise économique et financière sur fond de contestation de la classe politique dirigeante.

Selon une source proche des services de sécurité, la venue lundi du frère d’un des protagonistes de la fusillade de jeudi a suscité la colère des membres de la communauté sunnite de l’adolescent, qui ont ouvert le feu en direction du bâtiment où il se trouvait.

Ils avaient imputé la semaine dernière la responsabilité du premier incident à des membres du Hezbollah, ce que le mouvement chiite pro-iranien dément.

Emmanuel Macron se trouve ce mardi à Beyrouth. Le président français a prévenu les dirigeants libanais qu’ils s’exposeraient à des sanctions s’ils ne parvenaient pas à tracer dans les trois mois un nouveau cap pour le pays.

Ghaida Ghantous; version française Bertrand Boucey et Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up