for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Coronavirus: Les USA franchissent les 6 millions de cas, le Midwest touché

Les Etats-Unis ont franchi dimanche le seuil des six millions de personnes contaminées par le nouveau coronavirus, selon un décompte de Reuters, alors que de nombreux Etats du Midwest font face à une flambée des infections. /Photo prise le 30 août 2020/REUTERS/Shannon Stapleton

(Reuters) - Les Etats-Unis ont franchi dimanche le seuil des six millions de personnes contaminées par le nouveau coronavirus, selon un décompte de Reuters, alors que de nombreux Etats du Midwest font face à une flambée des infections.

Les Etats-Unis sont ainsi le pays avec le plus grand nombre de cas détectés au monde. Ils affichent aussi le plus lourd bilan en termes de décès avec près de 183.000 morts.

Alors que New York, la Californie et les Etats du Sud comme le Texas ont été les principaux foyers épidémiques dans un premier temps, l’Iowa, les Dakota du Nord et du Sud et le Minnesota ont récemment fait état de records quotidiens de nouvelles contaminations. Le Montana et l’Idaho n’ont pour leur part jamais eu autant de patients hospitalisés en raison du Covid-19, la maladie provoquée par le coronavirus.

Sur les nouveaux cas détectés dans l’Iowa, beaucoup se trouvent dans des comtés abritant des sites de l’Université d’Iowa ou de l’Université d’Etat de l’Iowa.

A travers le pays, les lycées et les universités ont constaté l’apparition de foyers épidémiques avec le retour des étudiants sur les campus, ce qui a contraint certains établissements à basculer vers l’enseignement à distance.

Le gouverneur Andrew Cuomo a annoncé dimanche l’envoi de forces spéciales (SWAT) sur un campus de l’Université d’Etat de New York (SUNY) à Oneonta, confronté à de nombreux cas. Les cours, qui ont repris la semaine dernière, ont été suspendus pour 15 jours après plus de 100 tests positifs au coronavirus parmi les étudiants, soit environ 3% des effectifs du site, a dit le président de l’université, Jim Malatras.

Au moins 33 Etats ont rejeté la semaine dernière une directive de l’administration de Donald Trump invitant à ne pas tester systématiquement les personnes susceptibles d’avoir été exposées au coronavirus mais ne présentant aucun symptôme.

Certains experts sanitaires pensent au contraire que les Etats-Unis doivent intensifier les tests pour repérer les porteurs asymptomatiques et ainsi ralentir la propagation du coronavirus.

Lisa Shumaker à Chicago et Maria Caspani à New York; version française Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up