for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

L'Europe face à une période délicate avec la rentrée scolaire, dit l'OMS

L'Europe entre dans une période délicate avec le début de la nouvelle année scolaire, a déclaré jeudi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), en soulignant le rôle des jeunes dans la transmission du nouveau coronavirus lors des rassemblements en famille ou entre amis. /Photo prise le 10 août 2020/REUTERS/Jose Luis Gonzalez

GENEVE/FRANCFORT (Reuters) - L’Europe entre dans une période délicate avec le début de la nouvelle année scolaire, a déclaré jeudi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), en soulignant le rôle des jeunes dans la transmission du nouveau coronavirus lors des rassemblements en famille ou entre amis.

“Jusqu’à présent, nous savons que le milieu scolaire n’a pas été un contributeur majeur de la pandémie”, a déclaré Hans Kluge, directeur régional de l’OMS pour l’Europe, lors d’une conférence de presse.

“Mais il y a aussi de plus en plus de publications qui renforcent le corpus de preuves indiquant que les enfants jouent effectivement un rôle dans la transmission du virus mais que cela est jusqu’à présent davantage lié à leur activité sociale”, a-t-il ajouté.

Cet été, les pays européens ont enregistré un nombre plus élevé de contaminations au coronavirus chez les jeunes, a-t-il rappelé.

Si les jeunes ne vont pas nécessairement en mourir en cas de contamination, le Covid-19, la maladie provoquée par le coronavirus, n’affecte pas seulement les poumons mais aussi le coeur et d’autres organes, a insisté Hans Kluge.

Or les jeunes peuvent contaminer les populations plus âgées avec lesquelles ils risquent d’être en contact plus étroit à l’approche de l’hiver, a-t-il dit.

Cependant, “nous ne pouvons pas rouvrir les pays sans rouvrir d’abord les écoles”, a jugé le directeur régional de l’OMS, rappelant l’importance du respect des mesures sanitaires de base.

C’est pourquoi les personnes âgées et les personnes à risque doivent se protéger en se vaccinant contre la grippe, a conseillé l’organisation qui s’attend à davantage d’hospitalisations et de décès pendant la saison froide.

Hans Kluge a annoncé que 53 pays européens membres de l’OMS se réuniraient le 31 août puis mi-septembre pour faire le point sur l’impact de la réouverture des écoles sur la pandémie.

Stephanie Nebehay à Genève et Ludwig Burger à Francfort, version française Anait Miridzhanian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up