for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

USA 2020: Pence prévient des risques sécuritaires d'une victoire de Biden

BALTIMORE, Maryland (Reuters) - Le vice-président américain Mike Pence a présenté mercredi lors de la convention républicaine la réélection de Donald Trump comme essentielle pour préserver le maintien de l’ordre et la viabilité économique, assurant que le démocrate Joe Biden emmènerait le pays sur la voie du socialisme et du déclin.

Le vice-président américain Mike Pence a présenté mercredi lors de la convention républicaine la réélection de Donald Trump comme essentielle pour préserver le maintien de l'ordre et la viabilité économique, assurant que le démocrate Joe Biden emmènerait le pays sur la voie du socialisme et du déclin. /Photo prise le 26 août 2020/REUTERS/Jonathan Ernst

Sur fond de manifestations suite aux coups de feu tirés dimanche par la police contre un homme noir dans le Wisconsin (), les intervenants républicains ont décrit le scrutin du 3 novembre entre Donald Trump et Joe Biden comme un choix entre le maintien de l’ordre et l’anarchie.

“La dure vérité est que vous ne serez pas en sécurité dans l’Amérique de Joe Biden”, a dit Mike Pence devant une assemblée assise dans l’historique Fort McHenry, à Baltimore (Maryland).

Donald Trump, accompagné de la Première dame Melania Trump, a ensuite rejoint sur scène celui qu’il a de nouveau choisi comme colistier, la foule scandant “quatre années de plus”.

“La violence doit s’arrêter - qu’il s’agisse de Minneapolis, Portland ou Kenosha (...) Nous maintiendrons l’ordre dans les rues de ce pays pour chaque Américain de chaque race, confession et couleur”, a déclaré Mike Pence.

Plus tôt dans la journée, Donald Trump a annoncé qu’il allait envoyer des forces de l’ordre fédérales à Kenosha avec l’accord du gouverneur du Wisconsin. Deux personnes ont été tuées dans une fusillade lors d’une manifestation contre les violences policières, suite à la tentative d’interpellation de Jacob Blake, un homme noir sur lequel un policier a tiré dimanche.

Les démocrates ont décrit le thème du maintien de l’ordre mis en avant par Donald Trump comme une diversion pour faire oublier ce qu’ils dénoncent comme une mauvaise gestion de la crise sanitaire du coronavirus, qui a tué plus de 178.000 Américains et provoqué des millions de suppressions d’emplois.

Durant son discours, Mike Pence a cherché à remodeler le discours sur l’économie, décrivant les pertes d’emplois provoquées par l’épidémie comme un revers provisoire.

“La semaine dernière, Joe Biden a dit ‘aucun miracle n’arrive’. Ce que Joe ne semble pas comprendre est que l’Amérique est une nation de miracles et nous sommes en passe d’avoir le premier vaccin sûr contre le coronavirus au monde, d’ici la fin de l’année”, a dit le vice-président.

“Le président Trump a mis notre nation sur la voie de la liberté et des opportunités depuis le premier jour de son administration. Mais Joe Biden mettrait l’Amérique sur le chemin du socialisme et du déclin”, a-t-il ajouté.

avec Simon Lewis, Doina Chiacu et Trevor Hunnicutt; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up