for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

La Grèce va repousser la limite de ses eaux territoriales en mer Ionienne

La Grèce va repousser la limite de ses eaux territoriales à 12 milles en mer Ionienne, a annoncé mercredi le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis. /Photo prise le 26 août 2020/REUTERS/Costas Baltas

ATHENES, (Reuters) - La Grèce va repousser la limite de ses eaux territoriales à 12 milles en mer Ionienne, a annoncé mercredi le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis.

Un projet de loi en ce sens sera, selon lui, soumis au Parlement très prochainement.

“La Grèce étendra ses eaux territoriales occidentales de six à 12 milles nautiques”, a-t-il déclaré au Parlement, lors d’un débat préalable à l’approbation d’un accord sur les frontières maritimes conclu en juin avec l’Italie.

Un accord maritime séparé avec l’Egypte est également en discussion au parlement grec et les deux textes devraient être mis aux voix jeudi.

Sur le versant oriental, la Turquie a averti qu’une initiative similaire de la part d’Athènes serait considérée comme un “casus belli”, c’est à dire un motif de conflit armé. Un litige territorial portant sur l’étendue de leur plateau continental respectif oppose les deux pays. La campagne de prospection pétrolière entamée récemment par la Turquie dans une zone contestée a exacerbé les tensions bilatérales.

Angeliki Koutantou et Lefteris Papadimas, version française Jean-Philippe Lefief, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up