for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

RDC: Au moins 20 personnes tuées dans des attaques islamistes

Des combattants islamistes ont tué au moins 20 personnes lors d'attaques menées contre trois villages de l'est de la République démocratique du Congo (RDC), à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de la ville de Beni. /Photo d'archives/REUTERS/Goran Tomasevic

BENI, République démocratique du Congo (Reuters) - Des combattants islamistes ont tué au moins 20 personnes lors d’attaques menées contre trois villages de l’est de la République démocratique du Congo (RDC), à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de la ville de Beni, ont déclaré mercredi le porte-parole de l’armée congolaise et un représentant des autorités locales après la découverte des corps des victimes.

“La population est désemparée et sur les nerfs”, a dit Rosette Kabula, administratrice adjointe du territoire de Beni. “C’est un moment de deuil.”

Ces meurtres sont survenus trois jours après une attaque similaire qui a fait 13 morts dans des villages à 10 km à l’est de la ville d’Oicha.

“Notre mission ultime est de protéger l’intégrité du territoire national, mais malheureusement l’ennemi contourne nos troupes pour attaquer la population”, a déclaré le porte-parole de l’armée Antony Mwalushayi.

Les combattants des Forces démocratiques alliées (ADF), mouvement islamiste ougandais actif dans l’est de la RDC depuis plus de 30 ans, ont tué plus de 1.000 civils depuis le début de 2019, selon les données des Nations unies.

Erikas Mwisi Kambale, version française Anait Miridzhanian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up