for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Les Etats-Unis reprochent à Erdogan d'avoir reçu des membres du Hamas

Les Etats-Unis se sont indignés mardi de l'entrevue de ce week-end à Istanbul entre le président turc Recep Tayyip Erdogan et deux dirigeants du Hamas palestinien. /Photo d'archives/REUTERS/Marco Bello

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis se sont indignés mardi de l’entrevue de ce week-end à Istanbul entre le président turc Recep Tayyip Erdogan et deux dirigeants du Hamas palestinien.

Selon un communiqué du gouvernement turc, le chef de l’Etat a reçu samedi une délégation emmenée par Ismaïl Haniyeh, chef du bureau politique du mouvement islamiste.

Le Hamas figure sur la liste américaine des “organisations terroristes” et l’un des membres de cette délégation est soupçonné d’être impliqué dans plusieurs attentats, détournements et enlèvements, indique le département d’Etat dans un communiqué.

Il rappelle en outre que Recep Tayyip Erdogan avait déjà reçu des dirigeants du Hamas le 1er février.

“Les contacts continus entre le président Erdogan et cette organisation terroriste ne font qu’isoler la Turquie de la communauté internationale, nuire aux intérêts du peuple palestinien et saper les efforts internationaux pour éviter les attaques terroristes lancées depuis Gaza”, poursuit-il dans un communiqué.

Ces déclarations ont été “totalement rejetées” ensuite par le ministère turc des Affaires étrangères.

Quelques heures plus tôt, Donald Trump avait remercié son homologue turc d’avoir libéré le pasteur américain Andrew Brunson l’année dernière après deux ans de détention.

David Brunnstrom avec Tuvan Gumrukcu à Ankara, version française Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up