for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

USA: La Maison blanche s'oppose au projet de loi démocrate sur la poste

Dans le quartier de Brooklyn à New York. La Maison blanche a déclaré vendredi qu'elle s'opposait fermement à un projet de loi soutenu par les démocrates sur le fonctionnement des services postaux (USPS) en amont de l'élection présidentielle de novembre, et qu'elle recommanderait au président Donald Trump d'y opposer son veto. /Photo prise le 21 août 2020/REUTERS/Brendan McDermid

WASHINGTON (Reuters) - La Maison blanche a déclaré vendredi qu’elle s’opposait fermement à un projet de loi soutenu par les démocrates sur le fonctionnement des services postaux (USPS) en amont de l’élection présidentielle de novembre, et qu’elle recommanderait au président Donald Trump d’y opposer son veto.

Dans un communiqué, le Bureau de la gestion et du budget (OMB) de la Maison blanche a déclaré que le texte “donnerait arbitrairement 25 milliards de dollars à l’USPS en financement d’’urgence’ des contribuables, sans lier ces fonds ni à l’épidémie de COVID-19 ni à l’élection à venir”.

Il dit voir dans le projet de loi “une réaction excessive à des articles de presse sensationnalistes qui ont porté sans preuve des accusations selon lesquelles l’USPS a engagé des réformes à des fins politiques plutôt que pour des objectifs opérationnels”.

La Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, doit se prononcer samedi sur le texte. Mais il est peu probable que celui-ci soit ensuite porté devant le Sénat, où les républicains sont majoritaires.

Alors que le vote par courrier devrait être une option privilégiée par les Américains pour l’élection présidentielle de novembre du fait de la crise sanitaire, Donald Trump a inquiété les démocrates en répétant - sans preuve - que l’envoi de bulletins par la poste favorisait la fraude.

Louis DeJoy, directeur des services postaux et allié de l’actuel locataire républicain de la Maison blanche, a suspendu cette semaine des mesures critiquées de réduction des coûts qui ont entraîné des retards dans les livraisons ces dernières semaines.

Interrogé vendredi par visioconférence par une commission du Sénat, il a déclaré que les bulletins de vote pour l’élection présidentielle seraient transmis “de manière sécurisée et à temps”, tout en indiquant qu’il allait continuer de procéder à d’importants changements opérationnels après le 3 novembre.

DeJoy a rejeté les accusations selon lesquelles il essayait d’altérer la confiance des Américains dans les services postaux en amont du scrutin.

Les experts estiment que le vote par voie postale est aussi sûr que les autres méthodes de vote.

David Morgan et Jan Wolfe, avec Andy Sullivan et David Shepardson; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up