for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Des militants présumés de Boko Haram tuent 16 personnes dans le nord du Cameroun

DOUALA (Reuters) - Des militants présumés du groupe islamiste Boko Haram ont tué au moins 16 personnes et blessé sept autres dimanche lors d’une attaque à la grenade dans un camps de réfugiés situé dans le nord du Cameroun, a déclaré un responsable local.

Les assaillants ont lancé une grenade sur un groupe de personnes endormies à l’intérieur du camp du village de Nguetchewe, a déclaré le maire du district Medjeweh Boukar à Reuters.

Le camp, situé près de la frontière nigériane, abrite environ 800 personnes, a-t-il déclaré.

Josiane Kouagheu,; rédigé par Edward McAllister, version française Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up