for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Coronavirus: L'Italie ferme ses frontières aux ressortissants de 13 pays

A l'aéroport Rome Fiumicino. Le gouvernement italien a interdit jeudi l'entrée sur son territoire aux ressortissants de 13 pays où les cas de Covid-19 sont jugés trop nombreux. /Photo prise le 30 juin 2020/REUTERS/Guglielmo Mangiapane

ROME (Reuters) - Le gouvernement italien a interdit jeudi l’entrée sur son territoire aux ressortissants de 13 pays où les cas de Covid-19 sont jugés trop nombreux.

Sur la liste établie par le ministère de la santé figurent l’Arménie, Bahreïn, le Bangladesh, le Brésil, la Bosnie-Herzégovine, le Chili, le Koweït, la Macédoine du Nord, la Moldavie, Oman, le Panama, le Pérou et la République dominicaine.

L’interdiction concerne également tous ceux qui ont séjourné ou traversé ces pays au cours des 14 derniers jours, précise le ministre de la Santé, Roberto Speranza, dans un communiqué.

Les ressortissants de tous les autres pays hors Union européenne et espace Schengen peuvent se rendre en Italie mais doivent observer une quarantaine de 14 jours à leur arrivée.

“A l’échelle mondiale, la pandémie est dans sa phase la plus aiguë. Nous ne pouvons pas dilapider les résultats des sacrifices que les Italiens ont consentis ces derniers mois”, ajoute le ministre.

L’Italie a été le premier pays européen touché par le coronavirus. Sa présence y a été décelée le 21 février. Le bilan dépasse les 35.000 morts, mais le nombre de cas décroît depuis la fin mars. Jeudi, la Protection civile a fait état de 12 décès en 24 heures et de 193 nouveaux cas.

Gavin Jones, version française Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up