July 9, 2020 / 7:43 PM / a month ago

Un rassemblement pour le droit de manifester dispersé à Athènes

A Athènes. La police grecque a fait usage de gaz lacrymogène jeudi pour disperser une dizaine de milliers de personnes rassemblées devant le Parlement pour dénoncer un projet de loi visant à réglementer les manifestations. /Photo prise le 9 juillet 2020/REUTERS/Alkis Konstantinidis

ATHENES (Reuters) - La police grecque a fait usage de gaz lacrymogène jeudi pour disperser une dizaine de milliers de personnes rassemblées devant le Parlement pour dénoncer un projet de loi visant à réglementer les manifestations.

Plusieurs cocktails Molotov avaient auparavant été lancés en direction des forces de l’ordre.

Le projet de loi présenté par le gouvernement conservateur propose de limiter le droit de manifester et autorise les pouvoirs publics à interdire les rassemblements s’ils jugent qu’ils menacent la sécurité publique.

Il tient par ailleurs les organisateurs pour responsables des dommages occasionnés par les manifestants. Le sujet est sensible en Grèce, où le droit de manifester est inscrit dans la constitution.

Alkis Konstantinidis et Lefteris Papadimas, version française Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below