for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

USA: Polémique sur la réouverture des écoles sur fond de pandémie

Andrew Cuomo, gouverneur de l'Etat de New York. Le gouverneur a vivement rejeté mercredi les menaces de Donald Trump de suspendre le financement des écoles qui n'accepteraient pas de reprendre les cours en septembre en raison de risques liés au nouveau coronavirus. /Photo prise le 10 juin 2020/REUTERS/Brendan McDermid

NEW YORK (Reuters) - Le gouverneur de l’Etat de New York a vivement rejeté mercredi les menaces de Donald Trump de suspendre le financement des écoles qui n’accepteraient pas de reprendre les cours en septembre en raison de risques liés au nouveau coronavirus.

Le président des Etats-Unis, soucieux de relancer l’activité du pays malgré la poursuite de la propagation de l’épidémie, a également critiqué le protocole sanitaire “très dur et onéreux” mis en place par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).

“Les Dem (démocrates) pensent qu’il serait mauvais pour eux politiquement d’ouvrir les écoles avant l’élection (présidentielle) de novembre, mais c’est important pour les enfants et les familles. Je pourrais couper le financement si elles restent fermées !” a déclaré Donald Trump sur Twitter.

En vertu de la Constitution américaine cependant, ce sont les Etats américains qui sont responsables de l’éducation primaire et secondaire, même si le gouvernement fédéral fournit des subsides en complément.

Andrew Cuomo, gouverneur démocrate de l’Etat de New York, qui se heurte fréquemment aux décisions du président, a rappelé lors d’un point presse que “le gouvernement fédéral n’a pas d’autorité légale en ce qui concerne les écoles”.

“Nous ouvrirons les écoles s’il est sûr d’ouvrir une école”, a-t-il ajouté. “Le 31 juillet, les écoles locales présenteront leurs plans pour la réouverture. Entre le 1er et le 7 août, l’Etat annoncera sa décision de rouvrir ou non les écoles.”

Andrew Cuomo a également déploré les critiques de Donald Trump contre le protocole élaboré par les CDC. “Oh vraiment, M. le président, sauriez-vous mieux que les experts de santé comment protéger la santé de nos élèves ?” a-t-il lancé.

Maria Caspani, version française Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up