July 2, 2020 / 8:19 AM / a month ago

La Hongrie rejette la liste des pays sûrs de l'UE

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a refusé jeudi d'ouvrir les frontières de son pays aux ressortissants des Etats que l'Union européenne a jugés sûrs cette semaine, à l'exception de ceux de Serbie. /Photo prise le 12 juin 2020/REUTERS/Bernadett Szabo

BUDAPEST (Reuters) - Le Premier ministre hongrois a refusé jeudi d’ouvrir les frontières de son pays aux ressortissants des Etats que l’Union européenne a jugés sûrs cette semaine, à l’exception de ceux de Serbie.

L’UE, dont les frontières extérieures ont été fermées dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, a autorisé à compter de mercredi les voyages d’agrément et d’affaires en provenance de 14 pays. Il s’agit de l’Algérie, de l’Australie, du Canada, de la Géorgie, du Japon, du Monténégro, du Maroc, de la Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de la Serbie, de la Corée du Sud, de la Thaïlande, de la Tunisie et de l’Uruguay.

“Pour le moment, nous ne pouvons pas accéder à la demande de l’UE (...) parce que cela irait à l’encontre des intérêts sanitaires du peuple hongrois “, dit Viktor Orban dans une vidéo diffusée sur Facebook.

Pour les voyageurs transitant par la Hongrie, le “couloir humanitaire” mis en place au plus fort de la première vague épidémique sera rétabli, ajoute-t-il.

Gergely Szakacs, version française Jean-Philippe Lefief, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below