July 1, 2020 / 3:08 PM / a month ago

Les électeurs russes ouvrent la voie à un maintien de Poutine au pouvoir jusqu'en 2036

MOSCOU (Reuters) - Les électeurs russes semblent avoir dégagé la voie au maintien au pouvoir de Vladimir Poutine jusqu’en 2036 en approuvant à une écrasante majorité le projet de réforme constitutionnelle, selon les premiers résultats du référendum diffusés mercredi.

Les électeurs russes semblent avoir dégagé la voie au maintien au pouvoir de Vladimir Poutine jusqu'en 2036 en approuvant à une écrasante majorité le projet de réforme constitutionnelle, selon les premiers résultats du référendum diffusés mercredi. /Photo prise le 1er juillet 2020/REUTERS/Evgenia Novozhenina

A cinq heures de la fermeture des bureaux de vote, la Commission centrale des élections a indiqué que les dépouillements partiels donnaient le oui vainqueur avec un peu plus de 70% des suffrages.

Ces tendances portent sur 2,68% des suffrages exprimés. Des résultats plus complets sont attendus à 19h00 GMT.

Mesurée à près de 60% à la mi-journée, la participation est elle largement supérieure au seuil de 50% requis pour que la consultation soit validée. La règle de la majorité simple s’applique.

Si les modifications constitutionnelles sont approuvées, et le suspense est quasi nul, Vladimir Poutine sera en mesure de briguer deux nouveaux mandats de six ans à l’expiration de sa charge actuelle, qui expire en 2024.

Arrivé au pouvoir fin 1999 sous Boris Eltsine, l’ancien officier du KGB, aujourd’hui âgé de 67 ans, n’a rien dit de ses intentions. Il a simplement appelé ses compatriotes à se mobiliser, déclarant qu’il ne s’agissait pas simplement de voter pour ces amendements mais “pour le pays dans lequel nous voulons vivre, avec des systèmes d’éducation et de santé modernes”.

Mais l’opposition, qui avait abordé ce référendum divisée entre boycott et campagne pour le non, est persuadée qu’il se présentera de nouveau.

A Moscou, un petit groupe d’opposants a organisé mercredi un rassemblement symbolique sur la place Rouge, se disposant de manière à former les chiffres composant l’année 2036 avant d’être promptement interpellés par la police, rapporte la chaîne TV Rain.

Place Pouchkine, d’autres adversaires du président russe se sont réunis dans le respect des règles de distanciation physique. “Nous devons rappeler aux autorités que nous existons et que nous sommes des dizaines de millions à ne pas vouloir que Poutine règne jusqu’en 2036”, leur a dit Andreï Pivovarov par visioconférence.

Le vote, qui avait été initialement fixé au 22 avril, a été étalé sur sept jours pour limiter les risques de transmission du coronavirus.

Andrew Osborn et Vladimir Soldatkin; version française Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below