July 1, 2020 / 6:47 AM / a month ago

Taiwan ouvre un bureau d'aide aux personnes souhaitant fuir Hong Kong

Ouverture du Bureau d’échanges et de services Taiwan-Hongkong à Taipei, Taiwan. Taiwan a ouvert mercredi un bureau destiné à aider les personnes souhaitant fuir Hong Kong après que la Chine a imposé une nouvelle loi de sécurité nationale dans l'ancienne colonie britannique, un représentant de haut rang à Taipei indiquant que l'île continuerait de soutenir la démocratie à Hong Kong. /Photo prise le 1er juillet 2020/REUTERS/Ann Wang

TAIPEI (Reuters) - Taiwan a ouvert mercredi un bureau destiné à aider les personnes souhaitant fuir Hong Kong après que la Chine a imposé une nouvelle loi de sécurité nationale dans l’ancienne colonie britannique, un représentant de haut rang à Taipei indiquant que l’île continuerait de soutenir la démocratie à Hong Kong.

Le texte approuvé mardi à Pékin est destiné, selon la presse officielle chinoise, à lutter contre la subversion, le terrorisme, le séparatisme et la collusion avec des forces étrangères à Hong Kong. Il prévoit des peines pouvant aller jusqu’à l’emprisonnement à perpétuité.

Les manifestations anti-gouvernementales qui ont secoué l’an dernier Hong Kong, où les activistes pro-démocratie craignent une bascule plus autoritaire avec l’adoption de la nouvelle loi de sécurité, ont reçu un soutien unanime à Taiwan - considéré comme une province renégate par Pékin, qui n’exclut pas de recourir à la force pour ramener l’île dans son giron.

Quelque 200 ressortissants de Hong Kong ont déjà fui le territoire depuis le début du mouvement de contestation l’an dernier pour rejoindre Taiwan, selon des groupes de défense des droits civiques.

La présidente taiwanaise Tsai Ing-wen a été, en mai, la première cheffe de gouvernement à promettre des mesures de soutien pour ceux désireux de quitter Hong Kong à cause de ce qu’ils considèrent comme un contrôle accru de la Chine sur la région administrative spéciale.

Le directeur du Bureau des affaires chinoises de l’île a évoqué un “jalon important” pour montrer le soutien accru de Taipei à la démocratie et aux libertés à Hong Kong.

Chen Ming-tong a par ailleurs estimé que Pékin cherchait à viser la population d’autres pays avec la nouvelle loi sécuritaire, qui s’applique aux résidents permanents et temporaires de Hong Kong.

La Chine avait préalablement condamné l’ouverture par Taiwan d’un bureau d’aide destiné à ceux souhaitant fuir Hong Kong.

Yimou Lee; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below