for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

GB: Johnson promet un "New Deal" à la Roosevelt pour relancer l'économie

Boris Johnson a promis lundi un plan inspiré de celui de l'ancien président américain Franklin D. Roosevelt pour soutenir l'économie britannique durement frappée par l'épidémie de nouveau coronavirus et a assuré qu'un retour à une politique d'austérité serait une erreur. /Photo prise le 20 mars 2020/REUTERS/Julian Simmonds

LONDRES (Reuters) - Boris Johnson a promis lundi un plan inspiré de celui de l’ancien président américain Franklin D. Roosevelt pour soutenir l’économie britannique durement frappée par l’épidémie de nouveau coronavirus et a assuré qu’un retour à une politique d’austérité serait une erreur.

“C’est le moment d’une politique ‘rooseveltienne’ au Royaume-Uni”, a déclaré le Premier ministre britannique sur Times Radio, en référence au “New Deal” de Franklin D. Roosevelt qui a permis par le biais de grands travaux publics de sortir les Etats-Unis de la crise de 1929.

“Je crois personnellement que ce que le gouvernement doit faire en ce moment est de poursuivre dans une politique interventionniste”, a-t-il souligné.

Boris Johnson s’est notamment engagé à doubler le montant des investissements publics prévus et a promis de continuer à aider les entreprises et les ménages alors que son gouvernement a déjà injecté en urgence 133 milliards de livres (145 milliards d’euros) dans l’économie pour faire face à la pandémie.

“Je pense que cet investissement sera payant car il s’agit d’une économie très, très dynamique et très productive”, a ajouté Boris Johnson, qui veut également mettre en place une plate-forme pour encourager les entreprises à investir dans le capital et dans la formation professionnelle.

Pour financer les dépenses liées au coronavirus, Londres a par ailleurs annoncé ce lundi une nouvelle augmentation de 50 milliards de livres de son programme d’émissions obligataires pour la période avril-août, à 275 milliards, soit plus du double du montant levé sur l’ensemble de l’exercice budgétaire 2019-2020.

Guy Faulconbridge et Kate Holton; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up