June 26, 2020 / 4:54 PM / a month ago

Le BEA analysera bien les données du Boeing d'Ukraine Airlines

Le Bureau français d'enquêtes et d'analyses (BEA) a confirmé vendredi qu'il se chargerait du décryptage des boîtes noires de l'avion de ligne ukrainien abattu le 8 janvier dernier près de Téhéran, après des mois d'incertitude sur la prise en charge des deux enregistreurs de vol. /Image diffusée sur les réseaux sociaux le 8 janvier 2020/REUTERS

PARIS (Reuters) - Le Bureau français d’enquêtes et d’analyses (BEA) a confirmé vendredi qu’il se chargerait du décryptage des boîtes noires de l’avion de ligne ukrainien abattu le 8 janvier dernier près de Téhéran, après des mois d’incertitude sur la prise en charge des deux enregistreurs de vol.

Le BEA, qui agira pour le compte de Téhéran, a précisé qu’il commencerait le 20 juillet à réparer et télécharger ces données.

Le Canada, qui a perdu 57 ressortissants dans l’accident, enverra une équipe auprès du BEA.

Il y a deux semaines, le représentant iranien auprès de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) avait dit avoir sollicité l’aide du BEA.

Le Boeing 737 d’Ukraine Airlines à bord duquel se trouvaient 176 personnes, toutes décédées, a été abattu “par erreur” par un missile sol-air iranien dans un contexte de tensions avec les Etats-Unis exacerbées par l’assassinat ciblé du général Qassem Soleimani, commandant de la force d’élite des Gardiens de la révolution.

Tim Hepher, version française Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below