June 22, 2020 / 9:16 PM / a month ago

Le hadj réservé à un petit nombre de Saoudiens et de résidents étrangers

Les musulmans vivant à l'étranger ne seront pas autorisés à se rendre en Arabie saoudite pour le hadj, le pèlerinage annuel, auquel seul un nombre limité de Saoudiens et d'habitants du royaume seront autorisés à participer. /Photo d'archives/REUTERS/Umit Bektas

LE CAIRE (Reuters) - Les musulmans vivant à l’étranger ne seront pas autorisés à se rendre en Arabie saoudite pour le hadj, le pèlerinage annuel, auquel seul un nombre limité de Saoudiens et d’habitants du royaume seront autorisés à participer en raison de l’épidémie due au coronavirus, ont annoncé lundi les autorités.

“Cette décision est prise pour garantir que le Hadj ait lieu de manière sûre du point de vue de la santé publique, en observant toutes les mesures préventives et les protocoles de distanciation sociale nécessaires face aux risques associés à cette pandémie et conformément aux enseignements de l’islam relatifs à la préservation la vie humaine”, dit le ministère chargé du pèlerinage dans un communiqué.

Plus de 160.000 cas de Covid-19 et 1.307 décès dus à la maladie ont été dénombrés en Arabie saoudite, où l’épidémie s’est aggravée ces deux dernières semaines.

Environ 2,5 millions de pèlerins convergent généralement vers La Mecque et Médine à l’occasion du hadj, qui s’étale sur une semaine. Il devrait avoir lieu cette année du 28 juillet au 2 août.

Samar Ahmed et Marwa Rashad, version française Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below