June 17, 2020 / 12:44 PM / 2 months ago

Treize points d'avance pour Biden sur Trump, selon sondage Reuters-Ipsos

NEW YORK (Reuters) - Joe Biden est donné en tête mercredi des intentions de vote en vue de la présidentielle aux Etats-Unis avec 13 points d’avance sur Donald Trump, selon un sondage Reuters-Ipsos qui pointe les difficultés du président sortant dans le double contexte de l’épidémie de coronavirus et du mouvement de colère consécutif à la mort de George Floyd à Minneapolis.

Joe Biden est donné en tête mercredi des intentions de vote en vue de la présidentielle aux Etats-Unis avec 13 points d'avance sur Donald Trump, selon un sondage Reuters-Ipsos qui pointe les difficultés du président sortant dans le double contexte de l'épidémie de coronavirus et du mouvement de colère consécutif à la mort de George Floyd à Minneapolis. /Photo prise le 11 juin 2020/REUTERS/Bastiaan Slabbers

Le futur candidat du Parti démocrate, mesuré à 48% des intentions de vote, n’avait jamais été crédité d’une telle marge sur le président républicain sortant (35%) par les sondeurs d’Ipsos pour Reuters.

Les résultats de ce sondage, réalisé entre les 10 et 16 juin auprès de 4.426 personnes, sont pratiquement conformes à un récent sondage CNN qui donne 14 points d’avance à l’ancien vice-président de Barack Obama dans les intentions de vote.

En juin 2016, un sondage Ipsos/Reuters créditait Hillary Clinton de 46% des intentions de vote contre 35% pour Donald Trump.

Le dernier sondage Reuters/Ipsos montre que 57% des personnes interrogées ont une mauvaise opinion de l’action présidentielle de Donald Trump, une proportion au plus haut depuis novembre. Ils ne sont que 38% à exprimer un avis contraire.

La base républicaine du président sortant s’érode. La proportion d’électeurs inscrits comme républicains soutenant Donald Trump est en recul constant depuis mars, avec 13 points de moins sur cette période.

Le recul de Trump est notable dans l’appréciation de sa gestion de l’épidémie de coronavirus: 55% des personnes interrogées la désapprouvent contre 40% seulement d’un avis contraire. C’est le plus vaste écart depuis début mars.

Le président républicain est également critiqué pour sa réaction au mouvement de colère et de contestation provoqué par la mort, le 25 mai dernier, de l’Afro-Américain George Floyd lors de son interpellation par un policier blanc de Minneapolis.

Près des deux tiers des personnes interrogées affichent leur sympathie pour les manifestants.

Seul point positif pour Donald Trump dans la livraison de ce sondage: l’économie. Ils sont 43% à estimer que le président sortant est le plus qualifié pour conduire l’économie américaine, contre 38% à accorder leur préférence à Joe Biden.

Chris Kahn; version française Henri-Pierre André, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below