June 15, 2020 / 3:20 PM / 2 months ago

Israël construit une rocade reliant les colonies autour de Jérusalem

Carte localisant la Route américaine à Jérusalem. Israël a lancé la construction d'une nouvelle route périphérique autour de Jérusalem qui bénéficiera selon les autorités à tous les habitants, mais que les Palestiniens considèrent comme un nouvel obstacle à leur espoir de faire de Jérusalem-Est la capitale d'un futur Etat. /Graphique publié le 15 juin 2020/REUTERS

JÉRUSALEM (Reuters) - Israël a lancé la construction d’une nouvelle route périphérique autour de Jérusalem qui bénéficiera selon les autorités à tous les habitants, mais que les Palestiniens considèrent comme un nouvel obstacle à leur espoir de faire de Jérusalem-Est la capitale d’un futur Etat.

Baptisée la “Route américaine”, cette rocade doit relier les colonies israéliennes situées au nord et au sud de la ville.

Les tronçons central et méridional de la route ont déjà été réalisés et un appel d’offres sera émis d’ici la fin de l’année pour le tronçon le plus au nord - dont le coût est estimé à 187 millions de dollars (166,3 millions d’euros) -, a dit à Reuters, sous couvert d’anonymat, un fonctionnaire de la municipalité.

Le projet, dont le coût total est évalué à plus de 250 millions de dollars (222,3 millions d’euros), a pour but de réduire la congestion du trafic dans la région pour les Israéliens et les Palestiniens, assurent les autorités de l’Etat hébreu.

“Cette route ne relie pas les colonies entre elles”, déclare Arieh King, maire-adjoint de Jérusalem et promoteur de la colonisation. “Mais elle les connecte davantage dans la vie quotidienne - que l’on parle des études, du tourisme ou du commerce. Et, dans la pratique, Jérusalem devient une immense métropole”, ajoute-t-il.

Les Palestiniens dénoncent quant à eux la construction de cette nouvelle route qui devrait principalement bénéficier aux colons et compromettre l’établissement de la capitale d’un futur État dans le secteur Est de la ville sainte.

“Ce projet sectionne les liens entre les quartiers palestiniens de la ville”, explique par e-mail Fadi Al-Hidmi, ministre palestinien des Affaires de Jérusalem. Cette “Route américaine”, juge-t-il, fait partie du projet de rocade “illégal” mené par Israël qui “encercle Jérusalem-Est pour mieux relier les colonies israéliennes entre elles et séparer la capitale palestinienne occupée du reste de la Cisjordanie”.

Le gouvernement israélien doit entamer le 1er juillet prochain des discussions sur l’annexion de colonies israéliennes en Cisjordanie occupée, promise par le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Avec la contribution de Dan Williams et Nuha Sharaf; version française Juliette Portala, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below