for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Russie: Démissions à Vedomosti, le rédacteur en chef accusé d'être pro-Kremlin

Un homme lit un journal dans le métro de Moscou. Cinq journalistes de premier plan de Vedomosti, l'un des principaux quotidiens économiques russes, ont présenté lundi leur démission pour protester contre la nomination d'un rédacteur en chef accusé d'être favorable au Kremlin. /Photo d'archives/REUTERS/Grigory Dukor

MOSCOU (Reuters) - Cinq journalistes de premier plan de Vedomosti, l’un des principaux quotidiens économiques russes, ont présenté lundi leur démission pour protester contre la nomination d’un rédacteur en chef accusé d’être favorable au Kremlin.

Cette démission collective, annoncée par Vedomosti lui-même, survient après la confirmation par le conseil d’administration du journal d’Andreï Chmarov au poste de rédacteur en chef alors qu’il assurait l’intérim depuis la fin mars.

Les cinq journalistes démissionnaires, Dmitri Simakov, Boris Safronov, Philippe Sterkine, Kirill Kharatyan et Alexander Gubski étaient rédacteurs en chef adjoints, selon Vedomosti.

“Il ne nous paraît pas possible de travailler avec un rédacteur en chef qui, par ses décisions, a montré qu’il ne se soucie pas des règles, des normes et des principes”, a déclaré à Reuters Boris Safronov, qui travaillait pour ce quotidien depuis 1999.

Un journaliste de la rédaction a raconté publiquement en avril qu’Andreï Chmarov avait interdit toute critique des projets de Vladimir Poutine visant à modifier la Constitution pour se maintenir au pouvoir jusqu’en 2036. Il avait ajouté que le rédacteur en chef par intérim avait menacé de licencier quiconque irait à l’encontre de sa décision.

Andreï Chmarov a également refusé que des sondages d’opinion défavorables au Kremlin soient publiés, selon le témoignage d’autres journalistes.

Vedomosti était considéré jusqu’ici comme l’une des rares publications de premier plan en Russie à ne pas être sous le contrôle direct des autorités ou d’hommes d’affaires liés au Kremlin.

Version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up