June 15, 2020 / 12:44 PM / 2 months ago

Le Conseil des droits de l'homme de l'Onu va débattre d'un "racisme systémique" aux Etats-Unis

Le Conseil des droits de l'homme de l'Onu débattra en urgence mercredi des allégations de "racisme systémique, brutalité policière et violence contre des manifestations pacifiques" aux Etats-Unis, a annoncé lundi l'instance onusienne. /Photo prise le 15 juin 2020/REUTERS/Fabrice Coffrini

GENEVE (Reuters) - Le Conseil des droits de l’homme de l’Onu débattra en urgence mercredi des allégations de “racisme systémique, brutalité policière et violence contre des manifestations pacifiques” aux Etats-Unis, a annoncé lundi l’instance onusienne.

Cette décision fait suite à une demande envoyée par le Burkina Faso au nom d’un groupe de pays africains.

Le Conseil des droits de l’homme de l’Onu rassemble 47 Etats à Genève mais les Etats-Unis n’en sont plus membres: ils en sont partis en 2018 en raison d’un désaccord sur le dossier israélien.

“Malheureusement, la mort de George Floyd n’est pas un cas isolé”, souligne la lettre des Etats africains. “Le nombre de précédents où des personnes non armées d’ascendance africaine ont connu le même sort en raison de violences policières incontrôlées est légion.”

L’indignation internationale provoquée par le décès de Floyd souligne l’importance d’organiser une discussion sur ces questions, conclut la lettre.

Stephanie Nebehay; version française Anait Miridzhanian, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below