June 13, 2020 / 9:51 AM / 2 months ago

Le Venezuela nomme de nouveaux membres à la commission électorale

Les nouveaux membres de la commission électorale prêtent serment devant la Cour suprême vénézuélienne. Cette dernière a nommé vendredi de nouveaux membres à la tête de la commission électorale nationale qui sera chargée de superviser les élections législatives devant se tenir cette année, une décision prévisible que l'opposition a dénoncée comme une tentative d'influencer le scrutin. /Photo prise le 12 juin 2020/REUTERS/Manaure Quintero

CARACAS (Reuters) - La Cour suprême vénézuélienne a nommé vendredi de nouveaux membres à la tête de la commission électorale nationale qui sera chargée de superviser les élections législatives devant se tenir cette année, une décision prévisible que l’opposition a dénoncée comme une tentative d’influencer le scrutin.

Les détracteurs du président Nicolas Maduro ont régulièrement accusé les membres de la commission électorale de favoriser le parti socialiste au pouvoir, et l’opposition a boycotté l’élection présidentielle de 2018 en dénonçant le caractère frauduleux du scrutin qui a mené à la réélection de Maduro.

Aucune date n’a été fixée pour le moment pour les élections législatives, dont la tenue pourrait être compliquée par l’épidémie de coronavirus qui a entraîné l’instauration de strictes mesures de confinement dans le pays d’Amérique latine.

La Cour suprême, très favorable au gouvernement Maduro, a indiqué dans un communiqué publié sur Facebook qu’une magistrate de la cour, Indira Alfonzo, était nommée présidente de la nouvelle commission électorale.

Il est prévu par la Constitution que le parlement désigne les membres de la commission électorale, mais la plus haute juridiction du pays a estimé qu’il y avait une “omission constitutionnelle” et a dit avoir donc choisi de fixer elle-même la composition de la commission.

Des élus de l’Assemblée, où l’opposition est majoritaire, ont dénoncé cette démarche et dit travailler à la nomination des membres de la commission électorale.

Le chef de file de l’opposition, Juan Guaido, est reconnu par de nombreux pays, dont les Etats-Unis, comme le président légitime du Venezuela par intérim.

Deisy Buitrago, Mayela Armas et Brian Ellsworth; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below