June 13, 2020 / 9:31 AM / 2 months ago

Coronavirus: L'administration Trump ne craint pas une nouvelle vague

L'administration Trump n'est pas préoccupée par une nouvelle vague de l'épidémie de coronavirus, a déclaré le conseiller économique de la Maison blanche, Larry Kudlow (en photo à gauche), selon des propos rapportés par le Wall Street Journal vendredi, alors qu'un expert sanitaire a dit craindre un regain des cas. /Photo prise le 5 juin 2020/REUTERS/Kevin Lamarque

(Reuters) - L’administration Trump n’est pas préoccupée par une nouvelle vague de l’épidémie de coronavirus, a déclaré le conseiller économique de la Maison blanche, Larry Kudlow, selon des propos rapportés par le Wall Street Journal vendredi, alors qu’un expert sanitaire a dit craindre un regain des cas.

“Grosso modo, le fait est qu’il y a eu quelques poussées du virus, très contrôlables”, a déclaré Kudlow lors d’une réunion virtuelle privée avec des clients de la banque d’investissement Evercore, dont le Wall Street Journal dit avoir consulté un enregistrement.

Le principal expert américain en maladies infectieuses a prévenu que la hausse des hospitalisations dues au coronavirus constatée dans certains Etats du pays pourrait devenir hors de contrôle si un important programme de suivi n’était pas mis en place.

Alors que les mesures de confinement ont été assouplies et que l’activité économique a repris, il était inévitable de constater une hausse des nouveaux cas de contamination aux Etats-Unis, a déclaré Anthony Fauci à la chaîne CNN. “Mais quand vous commencez à voir davantage d’hospitalisations, c’est un signe certain que vous vous trouvez dans une situation dans laquelle les choses évoluent dans la mauvaise direction”.

Le coronavirus a causé plus de 114.000 décès aux Etats-Unis, selon un décompte de Reuters basé sur des données officielles.

Plusieurs Etats américains, comme le Texas et la Caroline du Nord, font face à une recrudescence du nombre de nouveaux patients dans les hôpitaux. Les autorités sanitaires locales soulignent toutefois que les deux Etats présentent parmi les plus faibles taux de mortalité du COVID-19.

“Peut-être devons-nous ralentir un peu” le déconfinement, a dit Fauci.

Ce commentaire fait écho aux propos de représentants des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) qui ont souligné vendredi qu’il était indispensable que les Américains continuent à respecter la distanciation sociale et que des restrictions plus strictes pourraient être de nouveau imposées dans le pays.

Un expert de l’institut de santé de Harvard a dit cette semaine craindre que le bilan de l’épidémie aux Etats-Unis s’alourdisse à plus de 200.000 décès d’ici courant septembre.

Brad Brooks, Carl O'Donnell, avec Kanishka Singh à Bangalore; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below