June 12, 2020 / 5:24 AM / 2 months ago

La CPI dénonce les sanctions envisagées par l'administration Trump

La Cour pénale internationale (CPI) a déclaré jeudi que le décret signé par le président américain Donald Trump autorisant son administration à prendre des sanctions contre des représentants de la CPI revenait à une coercition et constituait une "tentative inacceptable d'ingérence dans le règle de droit". /Photo d'archives/REUTERS/Piroschka van de Wouw

(Reuters) - La Cour pénale internationale (CPI) a déclaré jeudi que le décret signé par le président américain Donald Trump autorisant son administration à prendre des sanctions contre des représentants de la CPI revenait à une coercition et constituait une “tentative inacceptable d’ingérence dans le règle de droit”.

Il s’agit du dernier épisode en date d’une série d’attaques “sans précédent” contre la cour, a-t-elle ajouté.

Donald Trump a autorisé son administration à prendre des sanctions économiques et à interdire l’entrée sur le territoire américain de représentants de la CPI en représailles à la décision prise en mars par la juridiction de La Haye, aux Pays-Bas, d’autoriser l’ouverture d’une enquête pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité en Afghanistan malgré l’opposition de Washington.

Kanishka Singh à Bangalore; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below