June 12, 2020 / 5:19 AM / 2 months ago

Pyongyang dit voir peu de raisons de maintenir les liens Kim-Trump

La Corée du Nord voit peu d'utilité dans la préservation de la relation personnelle entre son dirigeant Kim Jong-un et le président américain Donald Trump si les Etats-Unis maintiennent une politique hostile, a rapporté vendredi la presse officielle nord-coréenne, deux ans après le sommet historique Kim-Trump. /Photo d'archives/REUTERS/Kevin Lamarque

SEOUL (Reuters) - La Corée du Nord voit peu d’utilité dans la préservation de la relation personnelle entre son dirigeant Kim Jong-un et le président américain Donald Trump si les Etats-Unis maintiennent une politique hostile, a rapporté vendredi la presse officielle nord-coréenne, deux ans après le sommet historique Kim-Trump.

La politique de Washington prouve que les Etats-Unis demeurent une menace sur le long-terme pour la Corée du Nord et son peuple, déclare le ministre nord-coréen des Affaires étrangères, Ri Son-gwon, dans un communiqué publié par l’agence officielle KCNA.

Le sommet de Singapour entre Kim Jong-un et Donald Trump, le 12 juin 2018, a constitué la première rencontre entre un dirigeant nord-coréen et un président américain en exercice. Les deux dirigeants ont alors promis, dans un communiqué peu détaillé publié à l’issue des discussions, d’oeuvrer à la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Un second sommet organisé en février 2019 dans la capitale vietnamienne Hanoi s’est cependant conclu prématurément sur fond de désaccords entre les deux camps, la Corée du Nord ayant demandé un allègement des sanctions la visant tandis que Washington réclamait l’abandon par Pyongyang de son programme nucléaire avant toute concession.

Malgré l’impasse des discussions depuis lors, Donald Trump a régulièrement mis en avant sa bonne relation avec Kim Jong-un.

Aux yeux du ministre nord-coréen des Affaires étrangères, l’administration Trump semble avoir seulement cherché à marquer des points sur la scène politique tout en tenant d’isoler et de faire suffoquer la Corée du Nord.

“Plus jamais nous ne fournirons au dirigeant américain un autre ensemble utilisé pour ses objectifs, sans recevoir de retour”, dit Ri selon les propos rapportés par KCNA. “Rien n’est plus hypocrite qu’une promesse vide de sens”.

Aucun commentaire n’a été obtenu dans l’immédiat auprès du département d’Etat américain et de la Maison blanche.

Une porte-parole du département d’Etat avait auparavant déclaré à l’agence de presse sud-coréenne Yonhap que les Etats-Unis restaient disposés à dialoguer avec la Corée du Nord et étaient ouverts à une “approche flexible pour trouver un accord équilibré”.

Sangmi Cha et Josh Smith, avec David Brunnstrom à Washington; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below