June 11, 2020 / 5:58 PM / 2 months ago

Le chef d'état-major américain regrette d'avoir posé au côté de Trump

Le chef d'état-major interarmes des Etats-Unis, le général Mark Milley (photo), a regretté jeudi d'être apparu au côté de Donald Trump le 1er juin dernier pour une photographie devant une église voisine de la Maison blanche qui a fait scandale. /Photo prise le 14 avril 2020/REUTERS/Jonathan Ernst

WASHINGTON (Reuters) - Le chef d’état-major interarmes des Etats-Unis, le général Mark Milley, a regretté jeudi d’être apparu au côté de Donald Trump le 1er juin dernier pour une photographie devant une église voisine de la Maison blanche qui a fait scandale.

Cette visite du président américain, précédée d’une violente intervention des forces de l’ordre pour ouvrir la voie au chef de la Maison blanche face à des manifestants protestant pacifiquement contre les brutalités policières, a provoqué un virulent débat outre-Atlantique.

Brandissant une Bible devant l’église Saint John, avec Milley et le secrétaire américain à la Défense Mark Esper à ses côtés, Donald Trump avait promis de mobiliser l’armée contre les violences émaillant certaines manifestations de protestation consécutives à la mort de George Floyd, un Noir de 46 ans, lors d’une interpellation policière. Ce recours à l’armée avait été écarté par la suite par Mark Esper.

Plusieurs généraux à la retraite et l’ancien chef du Pentagone Jim Mattis ont vivement critiqué la présence du chef d’état-major face aux photographes, alors que l’armée américaine se doit d’être neutre et de défendre la Constitution, qui protège la liberté de manifester.

“Je n’aurais pas dû être là”, a admis le général Milley, qui s’était montré le même soir en tenue de camouflage dans les rues de Washington. “Ma présence à ce moment-là et dans cet environnement a donné l’impression que l’armée s’impliquait dans la politique intérieure.”

“C’était une erreur dont j’ai tiré les leçons, et dont j’espère que nous tirerons tous les leçons”, a-t-il ajouté dans un discours pré-enregistré et diffusé devant la National Defense University.

Phil Stewart et Doina Chiacu, version française Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below