for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Au moins 10 soldats ivoiriens tués dans une attaque près du Burkina Faso

ABIDJAN (Reuters) - Au moins dix soldats ivoiriens ont été tués et six autres blessés dans une attaque menée jeudi dans le nord du pays contre un poste-frontière proche du Burkina Faso, a déclaré l’état-major ivoirien dans un communiqué.

Un des assaillants a été tué, a-t-il ajouté.

Auparavant, un haut gradé de l’état-major de l’armée ivoirienne joint par téléphone avait fait état d’un bilan de 12 morts et sept blessés, ajoutant que deux gendarmes étaient portés disparus.

L’attaque s’est produite tôt dans la matinée. Les assaillants semblaient venir du Burkina Faso, a-t-il précisé.

Elle est d’une ampleur sans précédent en Côte d’Ivoire depuis l’attaque d’un commando armé d’Al Qaïda au Maghreb islamique en mars 2016 contre la station balnéaire de Grand Bassam, où 19 personnes avaient perdu la vie.

Le mois dernier, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso ont lancé une opération militaire conjointe pour répondre à la menace croissante de djihadistes liés à Al Qaïda ou à l’Etat islamique au Sahel.

Ange Aboa et Thiam Ndiaga; version française Henri-Pierre André, édité par Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up