June 10, 2020 / 9:22 PM / 2 months ago

Libye: La mission de l'ONU annonce la reprise de pourparlers de trêve

TUNIS (Reuters) - Les belligérants libyens ont commencé à s’engager dans un nouveau cycle de négociations de cessez-le-feu, a annoncé mercredi l’Organisation des nations unies (ONU) après de violents combats autour la ville côtière de Syrte, au centre du pays.

Les belligérants libyens ont commencé à s'engager dans un nouveau cycle de négociations de cessez-le-feu, a annoncé mercredi l'Organisation des nations unies (ONU) après de violents combats autour la ville côtière de Syrte, au centre du pays. /Photo d'archives/REUTERS/Ahmed Jadallah

Le conflit libyen oppose deux camps principaux, l’un autour du gouvernement d’entente nationale (GEN) qui siège à Tripoli et a le soutien militaire de la Turquie, l’autre autour de l’Armée nationale libyenne (ANL) menée par le maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l’est du pays appuyé par l’Egypte, les Emirats arabes unis et la Russie, dont l’offensive lancée en avril 2019 pour prendre Tripoli a échoué ces derniers jours.

Après avoir repoussé l’offensive sur Tripoli, les forces du GEN ont poursuivi leur progression et atteint lundi la ville de Syrte où elles ont été repoussées par des frappes aériennes, a déclaré une source militaire au sein de l’ALN.

“La mission est particulièrement préoccupée par les rapports faisant état d’escalade et de mobilisation dans et autour de la ville de Syrte”, a déclaré la mission des Nations unies en Libye dans sa déclaration annonçant que les pourparlers étaient en cours.

Elle a dit avoir vérifié qu’au moins 19 civils avaient été tués à Syrte.

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a salué mercredi la reprise des pourparlers menés par les Nations unies en Libye et a appelé à des négociations rapides pour parvenir à un cessez-le-feu.

“L’accord entre le GEN et l’ANL de reprendre les pourparlers de sécurité des Nations unies est un premier pas, très positif”, a déclaré Mike Pompeo.

“Des négociations rapides et de bonne foi sont maintenant nécessaires pour mettre en œuvre un cessez-le-feu et relancer les pourparlers politiques intra-libyens menés par l’ONU”, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse.

Le président américain Donald Trump s’est entretenu mercredi avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi et a salué ses efforts pour promouvoir la réconciliation politique en Libye, a déclaré la Maison Blanche.

Le président égyptien Abdel Fattah al Sissi a présenté samedi une nouvelle initiative de paix pour la Libye en proposant, aux côtés du maréchal Khalifa Haftar, qui contrôle l’est du pays, la création d’un conseil élu et l’instauration d’un cessez-le-feu à partir du lundi 8 juin.

Omar Fahmy et Alaa Swalim, avec Humeyra Pamuk à Washington; Blandine Hénault pour la version française

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below