June 10, 2020 / 1:46 PM / 2 months ago

Fin des contrôles aux frontières autrichiennes pour la plupart des pays européens

L'Autriche va lever les contrôles à sa frontière avec l'Italie et mettre fin à l'obligation de quarantaine pour les voyageurs arrivant d'une majorité de pays européens à compter du 16 juin, a annoncé mercredi le ministre des Affaires étrangères, Alexander Schallenberg (photo). /Photo prise le 3 juin 2020/REUTERS/Leonhard Foeger

VIENNE (Reuters) - L’Autriche va lever les contrôles à sa frontière avec l’Italie et mettre fin à l’obligation de quarantaine pour les voyageurs arrivant d’une majorité de pays européens à compter du 16 juin, a annoncé mercredi le ministre des Affaires étrangères, Alexander Schallenberg.

“Nous rouvrons les frontières autrichiennes à l’ensemble des pays membres de l’Union européenne, de l’AELE (Association européenne de libre-échange, qui réunit Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse-NDLR) ainsi que de l’EEE (Espace économique européen) à quatre exceptions majeures près que sont la Suède, la Grande-Bretagne, l’Espagne et le Portugal”, a déclaré le chef de la diplomatie autrichienne lors d’une conférence de presse.

L’Autriche avait déjà rouvert ses frontières la semaine dernière avec sept de ses huit voisins mais maintenu les contrôles pour l’Italie, suscitant le courroux de Rome.

Cet allègement devrait permettre d’apaiser les tensions mais il est assorti d’un “avertissement partiel aux voyageurs” pour les déplacements en Lombardie, province italienne la plus touchée par l’épidémie liée au coronavirus.

Dans la mesure où l’Autriche attire plutôt des visiteurs venant de l’Allemagne voisine, avec laquelle la frontière est déjà rouverte, cet allègement des restrictions décrétées au plus fort de la crise sanitaire va principalement permettre aux Autrichiens de se rendre en Italie ou en Croatie cet été sans se voir imposer une quarantaine ou un test.

Concernant les pays toujours sujets à restriction, Alexander Schallenberg a précisé qu’un accord mutuel de réouverture des frontières pourrait être conclu avec l’Espagne - dont les frontières sont encore closes - pour une entrée en vigueur au 1er juillet.

Les restrictions avec la Suède et la Grande-Bretagne - où les taux de contamination par le nouveau coronavirus restent élevés - et avec le Portugal resteront en vigueur jusqu’à nouvel ordre, a précisé le ministre.

François Murphy, version française Myriam Rivet, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below