June 10, 2020 / 9:46 AM / 2 months ago

Coronavirus: Le bilan moscovite bien supérieur aux chiffres officiels

Les service de santé de la ville de Moscou ont fait état mercredi d'une mortalité liée au nouveau coronavirus ayant atteint 5.260 décès dans la capitale russe en mai, un chiffre bien supérieur aux 1.895 morts évoqués pour la même période par les autorités nationales. /Photo prise le 9 juin 2020/REUTERS/Shamil Zhumatov

MOSCOU (Reuters) - Les service de santé de la ville de Moscou ont fait état mercredi d’une mortalité liée au nouveau coronavirus ayant atteint 5.260 décès dans la capitale russe en mai, un chiffre bien supérieur aux 1.895 morts évoqués pour la même période par les autorités nationales.

“Le COVID-19 a été cité comme cause principale ou associée de la mort dans 5.260 certificats de décès”, a annoncé le service de santé de la ville de Moscou dans un communiqué publié sur son site internet.

Selon ce service, la différence de près de 3.400 morts entre les chiffres du mois de mai livrés par les autorités russes pour la capitale et son propre bilan est notamment liée à l’évolution des modalités de recensement des décès décidées par le ministère russe de la Santé.

“Les nouvelles recommandations nous autorisent à améliorer le calcul du nombre de cas (en ajoutant aux) morts pour lesquels le COVID-19 est la cause principale de décès ceux pour lesquels cette affection est devenue, avec un haut degré de probabilité, un catalyseur pour d’autres maladies”, précise le service de santé moscovite.

La Russie est le troisième pays le plus touché du monde en termes de nombre de contaminations, avec 493.657 infections recensées selon le dernier bilan communiqué ce mercredi par le centre national de crise dédié à la gestion de l’épidémie.

Mais en comparaison, les faibles chiffres officiels de la mortalité, avec 6.358 décès annoncés depuis le début de l’épidémie, ont fait naître des soupçons de sous-déclarations.

Les autorités russes expliquent le nombre important de cas de contamination confirmés par des campagnes de dépistage massives, qui auraient permis de réaliser 13,5 millions de tests.

Gleb Stolyarov, version française Kate Entringer et Myriam Rivet, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below