June 3, 2020 / 6:54 AM / 2 months ago

Le Pentagone déplace 1.600 soldats dans la région de Washington

Le département américain de la Défense a annoncé mardi soir avoir déplacé 1.600 soldats dans la région de Washington alors que la capitale fédérale, de même que les principales villes des Etats-Unis, est le théâtre de manifestations dénonçant les violences policières. /Photo prise le 31 mai 2020/REUTERS/Bryan Woolston

WASHINGTON (Reuters) - Le département américain de la Défense a annoncé mardi soir avoir déplacé 1.600 soldats dans la région de Washington alors que la capitale fédérale, de même que les principales villes des Etats-Unis, est le théâtre de manifestations dénonçant les violences policières.

Cette annonce intervient après que le président Donald Trump a déclaré lundi qu’il déploierait l’armée à Washington et était disposé à faire de même dans les villes où les autorités locales ne parviendraient pas à contrôler les émeutes et pillages qui émaillent le mouvement de contestation successif à la mort de George Floyd, un homme afro-américain de 46 ans, après son interpellation par la police de Minneapolis.

Dans un communiqué, le porte-parole du Pentagone a précisé que des soldats étaient postés sur des bases militaires de la région de la capitale nationale mais pas dans Washington même.

Jonathan Rath Hoffman a déclaré que les troupes sont placées en état d’alerte “élevé” mais “ne participent pas” aux opérations des autorités civiles.

Eric Beech; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below