May 27, 2020 / 5:33 AM / in 2 months

Japon: Arrestation de l'homme accusé de l'incendie de Kyoto ayant fait 36 morts

La police japonaise a arrêté mercredi l'homme suspecté d'avoir allumé un incendie ayant tué 36 personnes en juillet dernier dans un studio d'animation de Kyoto (en photo), dans l'ouest du pays, ont rapporté les médias locaux, indiquant que le suspect avait été soigné pendant dix mois dans plusieurs centres hospitaliers. /Photo d'archives/REUTERS/Kyodo

TOKYO (Reuters) - La police japonaise a arrêté mercredi l’homme suspecté d’avoir allumé un incendie ayant tué 36 personnes en juillet dernier dans un studio d’animation de Kyoto, dans l’ouest du pays, ont rapporté les médias locaux, indiquant que le suspect avait été soigné pendant dix mois dans plusieurs centres hospitaliers.

Les autorités avaient émis un mandat d’arrêt pour Shinji Aoba au moment des faits mais n’avaient pas pu interroger le suspect du fait des brûlures sévères qu’il s’était infligé.

D’après la télévision publique NHK, des policiers ont procédé à l’arrestation d’Aoba à l’hôpital de Kyoto, où l’homme a avoué sa culpabilité, et l’ont transféré au siège de la police pour un nouvel interrogatoire.

Un porte-parole de la préfecture de police de Kyoto a déclaré ne pas pouvoir confirmer l’arrestation.

Au moment des faits, la presse japonaise rapportait que Shinji Aoba avait admis avoir mis feu intentionnellement au studio d’animation de Kyoto pour se venger du plagiat de son roman.

Chang-ran Kim; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below