May 19, 2020 / 12:08 PM / 14 days ago

Damas ordonne la saisie des biens d'un cousin d'Assad

Le gouvernement syrien a ordonné mardi la saisie des biens appartenant à un cousin du président Bachar al Assad (en photo), le puissant homme d'affaires Rami Makhlouf, ainsi que ceux de sa femme et de ses enfants, selon un document vu par Reuters. /Photo prise le 22 avril 2020/REUTERS/Yamam Al Shaar

BEYROUTH (Reuters) - Le gouvernement syrien a ordonné mardi la saisie des biens appartenant à un cousin du président Bachar al Assad, le puissant homme d’affaires Rami Makhlouf, ainsi que ceux de sa femme et de ses enfants, selon un document vu par Reuters.

Ce document, daté du 19 mai et signé par le ministre syrien des Finances, précise qu’il s’agit d’une “saisie préventive” destinée à garantir le paiement de sommes dues à l’autorité syrienne de régulation des télécommunications.

Dans une vidéo diffusée dimanche, Rami Makhlouf, qui est à la tête de la société Syriatel, premier opérateur de téléphonie mobile de Syrie, avait affirmé que les autorités lui avaient demandé de quitter son poste.

Un temps considéré comme un intime de Bachar al Assad et l’homme d’affaires le plus puissant de Syrie, Rami Makhlouf possède un empire allant des télécoms à l’immobilier, en passant par le BTP et le négoce de pétrole.

Il a joué un rôle crucial dans le financement de l’effort de guerre syrien depuis le début de la guerre civile en 2011 et fait l’objet de sanctions américaines et européennes.

Tom Perry, version française Marine Pennetier, édité par Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below