May 19, 2020 / 10:48 AM / 15 days ago

Rassemblements interdits à Hong Kong pendant encore deux semaines

Hong Kong a prolongé mardi d'au moins deux semaines l'interdiction de rassemblements publics dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, une décision qui fait planer une menace sur le 31e anniversaire de la répression meurtrière du mouvement démocrate de Tiananmen, le 4 juin 1989. /Photo d'archives/REUTERS/Ammar Awad

HONG KONG (Reuters) - Hong Kong a prolongé mardi d’au moins deux semaines l’interdiction de rassemblements publics dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, une décision qui fait planer une menace sur le 31e anniversaire de la répression meurtrière du mouvement démocrate de Tiananmen, le 4 juin 1989.

L’interdiction des rassemblements de plus de huit personnes, qui devait initialement prendre fin ce mardi, est prolongée de deux semaines supplémentaires, a déclaré la ministre de la Santé Sophia Chan lors d’une conférence de presse. Les karaokés, les boites de nuit et les bains publics resteront, eux, fermés pour une semaine supplémentaire à partir de jeudi.

“Nous n’avons que la santé publique en tête et aucune autre considération”, a souligné la ministre, faisant écho à des propos tenus précédemment par la cheffe de l’exécutif du territoire semi-autonome chinois, Carrie Lam.

Cette décision fait planer une menace sur la tenue de la veillée organisée chaque année le 4 juin en mémoire des victimes de l’intervention de l’armée chinoise sur la place Tiananmen en 1989 à Pékin contre des étudiants qui réclamaient entres autres liberté d’expression et droit de manifester.

L’Alliance de Hong Kong en soutien aux mouvements démocratiques patriotes de Chine, qui organise la veillée liée à ces évènements qui restent un sujet tabou en Chine continentale, a fait savoir qu’elle se réunirait mardi soir pour discuter de la marche à suivre.

Le nombre de cas de coronavirus est en diminution à Hong Kong, mais une nouvelle contamination, la première depuis plus de trois semaines, a été signalée le 13 mai et son origine n’a toujours pas été déterminée.

Au total, 1.056 cas dont quatre motels ont été recensés dans l’ancienne colonie britannique rétrocédée à la Chine en 1997.

Clare Jim, version française Marine Pennetier, édité par Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below