May 18, 2020 / 10:26 AM / 3 months ago

Un "jour merveilleux" en Italie où rouvrent bars et restaurants

ROME (Reuters) - Rideaux baissés depuis dix semaines, les commerces, les salons de coiffure et les restaurants italiens rouvrent ce lundi dans une péninsule qui émerge peu à peu du confinement dans lequel elle était plongée depuis le début du mois de mars.

A Rome. Rideaux baissés depuis dix semaines, les commerces, les salons de coiffure et les restaurants italiens rouvrent ce lundi dans une péninsule qui émerge peu à peu du confinement dans lequel elle était plongée depuis le début du mois de mars. /Photo prise le 18 mai 2020/REUTERS/Yara Nardi

Sans déroger aux consignes de distanciation sociale, les habitués peuvent à nouveau siroter au comptoir leur cappuccino matinal et les plus pieux peuvent à nouveau fréquenter les églises désertées par des fidèles privés de messes.

“Je n’ai pas travaillé pendant deux mois et demi. C’est un jour merveilleux, exaltant”, commente Valentino Casanova, serveur au Caffè Canova situé sur la Piazza del Popolo, en plein centre de Rome.

Depuis le 21 février, près de 32.000 personnes ont péri du COVID-19 en Italie, troisième pays le plus touché au monde, derrière les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

Premier pays européen à avoir instauré un confinement national, l’Italie a assoupli son dispositif le 4 mai dernier, autorisant la réouverture de sites de production et des parcs et jardins publics.

L’étape franchie lundi est considérée comme un jalon sur le chemin de la reprise économique par le gouvernement, qui a autorisé les Italiens à se déplacer librement au sein des régions, permettant aux restaurants d’accueillir leur clientèle à condition de garantir un espace d’au moins deux mètres entre chaque table.

Dans les salons de coiffure, l’affluence est également de mise.

“J’ai déjà 150 rendez-vous, tous très urgents, pris par des clients insistant pour être en tête de liste”, témoigne Stefania Ziggiotto, coiffeuse dans la très chic station de ski de Courmayeur et dont l’agenda est complet pour les deux semaines à venir.

LES TOURISTES ATTENDUS

Si enthousiasmantes qu’elles soient, ces réouvertures ne peuvent occulter les craintes des entrepreneurs qui savent que le retour à la normale ne se fera pas du jour au lendemain.

Beaucoup redoutent que les Italiens restent confinés de leur propre chef et que les touristes ne franchissent pas les frontières du pays.

Rome a promis de rouvrir ses frontières européennes et la libre-circulation sera à nouveau autorisée à compter du 3 juin, mais personne ne s’attend vraiment à un soudain afflux de voyageurs étrangers.

Monica Robaldo, propriétaire du Pierre Alexis 1877, un restaurant de Courmayeur, n’a d’ailleurs pas l’intention de rouvrir avant la fin mai.

“Nous avons une clientèle d’habitués, essentiellement constituée de touristes, donc tant qu’on ne pourra pas voyager entre région et depuis l’étranger, je ne vois pas l’intérêt de rouvrir”, explique-t-elle.

Si le trafic automobile était ce lundi sensiblement plus dense que ces dernières semaines, de nombreux Italiens semblaient réticents à renouer avec leurs anciennes habitudes.

Angelo Lombardo, propriétaire du Cocco Caffè à Bologne, dans le nord du pays, ne peut accueillir que quatre clients à la fois et il n’a pas grand mal à faire respecter les règles de distanciation sociale.

“Beaucoup de gens passent devant et observent depuis l’extérieur en se demandant s’ils vont entrer ou pas”, raconte-t-il, critiquant l’absence de pédagogie du gouvernement.

“Donnons nous un peu de temps, ce n’est que le premier jour.”

Avec Stephen Jewkes et Gabriele Pileri; version française Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below