May 13, 2020 / 4:44 PM / 24 days ago

L'Angleterre sort très prudemment du confinement

L'Angleterre est sortie très prudemment d'un confinement strict mercredi, les autorités encourageant le retour sur leur lieu de travail des employés de l'industrie et de certains autres secteurs afin de redémarrer lentement une économie en berne. /Photo prise le 13 mai 2020/REUTERS/John Sibley

LONDRES (Reuters) - L’Angleterre est sortie très prudemment d’un confinement strict mercredi, les autorités encourageant le retour sur leur lieu de travail des employés de l’industrie et de certains autres secteurs afin de redémarrer lentement une économie en berne.

En Ecosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord, les exécutifs semi-autonomes continuent en revanche de recommander aux habitants de rester à domicile pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, qui a fait plus de 40.000 morts au Royaume-Uni.

A Londres, selon l’opérateur Transport for London, le nombre de métros pendant les heures de pointe matinales a augmenté de 7% par rapport à la semaine dernière, mais l’utilisation globale du “Tube” reste inférieure de 94% à la même période de 2019.

Des panneaux “Stay home, essential travel only, save lives” (Restez chez vous, déplacements essentiels seulement, sauvez des vies) continuaient de s’afficher dans les rues de la capitale britannique.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson est en butte à de vives critiques pour la confusion des messages gouvernementaux sur la gestion de l’épidémie.

Devant le Parlement de Westminster, il a justifié sa prudence en jugeant “très notable” que dans certains pays où les mesures de confinement ont été assouplies, le taux de contamination serait à nouveau en hausse.

“Cela nous incite très clairement à ne pas procéder de manière trop rapide ou imprudente”, a-t-il déclaré, ajoutant qu’il était “extrêmement difficile” de trouver le juste équilibre entre une reprise des activités économiques et sociales et la lutte contre le coronavirus.

Aux Britanniques qui s’interrogeaient sur la logique d’interdire des réunions familiales ou entre amis à domicile tout en autorisant des visites d’agents immobiliers, Boris Johnson a répondu: “Tous ceux qui parlent de confusion ou de messages contradictoires exagèrent grossièrement la situation.”

“Le bon sens du peuple britannique prévaudra”, a-t-il assuré.

Estelle Shirbon et Michael Holden; version française Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below