May 13, 2020 / 11:53 AM / 3 months ago

L'Espagne devrait garder ses frontières fermées jusqu'en juillet

L'Espagne devrait maintenir ses frontières fermées jusqu'en juillet afin d'éviter une résurgence de l'épidémie de nouveau coronavirus, a-t-on appris mercredi de deux sources au ministère espagnol des Affaires étrangères. /Photo prise le 12 mai 2020/REUTERS/Nacho Doce

MADRID (Reuters) - L’Espagne devrait maintenir ses frontières fermées jusqu’en juillet afin d’éviter une résurgence de l’épidémie de nouveau coronavirus, a-t-on appris mercredi de deux sources au ministère espagnol des Affaires étrangères.

L’Espagne a fermé ses frontières terrestres avec la France et le Portugal depuis la proclamation mi-mars d’un état d’urgence destiné à lutter contre l’épidémie, qui s’est aussi traduit par un confinement drastique de sa population. Elle a aussi quasiment fermé ses frontières maritimes et aériennes.

Les restrictions de déplacements à l’intérieur du territoire espagnol ont commencé à être assouplies mais l’Espagne va imposer à partir de vendredi un isolement de deux semaines aux voyageurs en provenance de l’étranger.

Ce dispositif de mise en quarantaine est censé expirer le 24 mai, avec l’état d’urgence, mais les deux sont susceptibles d’être prolongés.

Les restrictions concernant les arrivées en Espagne vont quoi qu’il en soit probablement rester en vigueur au-delà du 24 mai, malgré l’importance du tourisme pour l’économie espagnole, ont dit les deux sources à Reuters.

“Quand nous retrouverons une nouvelle normalité, nous pourrons commencer à ouvrir les frontières avec les pays de l’espace Schengen, nous parlons d’une ouverture à ces pays début juillet”, a dit l’une des sources.

La deuxième source a confirmé que le gouvernement ne prévoyait pas de réouverture des frontières avant juillet.

Pour éviter une nouvelle vague de contaminations importée par des voyageurs en provenance de l’étranger, le gouvernement réfléchit aux moyens de filtrer les entrées sur le territoire espagnol.

“Les deux modèles proposés sont soit des couloirs sanitaires soit des critères de dépistage médical”, a dit la première source. “C’est le débat que nous avons avec les autres pays européens.”

Belén Carreño; version française Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below