May 13, 2020 / 4:53 AM / 3 months ago

Coronavirus: Plus de 9.200 nouveaux cas confirmés au Brésil

Le Brésil a recensé 9.258 nouveaux cas confirmés de contamination au coronavirus au cours des vingt-quatre dernières heures, a indiqué mardi le ministère de la Santé, alors que le président Jair Bolsonaro a autorisé par décret la réouverture des salles de sport et des salons de coiffure dans le pays. /Photo prise le 12 mai 2020/REUTERS/Rahel Patrasso

BRASILIA (Reuters) - Le Brésil a recensé 9.258 nouveaux cas confirmés de contamination au coronavirus au cours des vingt-quatre dernières heures, a indiqué mardi le ministère de la Santé, alors que le président Jair Bolsonaro a autorisé par décret la réouverture des salles de sport et des salons de coiffure dans le pays.

Le nombre total d’infections s’élève désormais à 177.589, dépassant ainsi celui de l’Allemagne où 170.508 contaminations ont été répertoriées.

Le pays d’Amérique du Sud a aussi enregistré 881 décès supplémentaires, pour un total de 12.400 morts liés à l’épidémie.

Il s’agit du nombre de décès quotidiens le plus élevé depuis que l’épidémie est apparue au Brésil, où Jair Bolsonaro a minimisé les risques sanitaires et critiqué les mesures de confinement décidées par les gouvernements locaux.

Les tensions entre le chef de l’Etat et les gouverneurs se sont accentuées mardi, Bolsonaro déclarant que les gouverneurs mécontents de la réouverture des salles de sport et des salons de coiffure pouvaient engager des procédures judiciaires.

Un décret présidentiel publié lundi soir a élargi la liste des services jugés “essentiels” pour y inclure les salles de sport et les salons de coiffure. Au moins 10 gouverneurs ont indiqué leur intention de ne pas s’y plier.

“Les gouverneurs qui ne sont pas d’accord avec le décret peuvent déposer des requêtes au tribunal”, a dit Bolsonaro sur les réseaux sociaux, menaçant d’engager des procédures contre les gouverneurs qui ne respecteraient pas le décret.

Bolsonaro ne cesse de clamer que les dégâts économiques provoqués par le confinement sont plus nocifs que l’épidémie.

“Bolsonaro avance vers le précipice et veut tous nous emmener avec lui”, a écrit sur Twitter le gouverneur de Rio de Janeiro, Wilson Witzel.

Jake Spring et Lisandra Paraguassu; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below